Beatles Day Mons

1

Helter Skelter Days : les souvenirs personnels et « Beatles » d’Alain Cardon

Bernard Maton 24 avril 2018

Titre : « HELTER SKELTER DAYS »        
Auteur : Alain CARDON          
Éditeur : « Editions du Rapois »
Format  :  148  x  210
 273 pages 
Prix de vente : 18,90  € 
Parution : Octobre 2017               

Les souvenirs personnels et « BEATLES » d’Alain CARDON, Président du BEATLES DAY
L’on pourrait utilement traduire « Helter Skelter » par « pêle-mêle ».
« Les récits ci-après sont romancés. Les personnages, les faits et les lieux font partie tantôt de la fiction tantôt de la réalité». 
Les chapitres sont en fait autant d’anecdotes ou de réflexions ayant toutes un point commun, les BEATLES et, comme fil conducteur, le BEATLES DAY. Il ne s’agit pas de récits historiques bien que les noms, prénoms, dates et lieux soient exacts. La vérité n’est pas trahie, elle est transmise à la manière de l’auteur Relookées celle qui ne sont pas toujours bonnes à dire, mais en préservant leur portée.
Dans ces pages, vous trouverez un mélange qualifié de confus, d’anecdotes, de réflexions, d’histoires de personnes ou de choses

L’on pourrait utilement traduire « Helter Skelter » par « pêle-mêle ».
« Les récits ci-après sont romancés. Les personnages, les faits et les lieux font partie tantôt de la fiction tantôt de la réalité».
Je souhaite vous expliquer où je compte vous emmener au fil des chapitres qui sont en fait autant d’anecdotes ou de réflexions ayant toutes un point commun, les BEATLES et, comme fil conducteur, le BEATLES DAY. Il ne s’agit pas de récits historiques bien que les noms, prénoms, dates et lieux soient exacts. Je n’ai pas trahi la vérité, je l’ai transmise à ma manière. J’ai relooké celles qui ne sont pas toujours bonnes à dire, mais en préservant leur portée.

J’ai pensé que pour apprécier ces nombreuses lignes, l’aide d’un guide serait la bienvenue non pas que je doute de vos capacités à comprendre le texte, mais je reconnais qu’il ne sera pas toujours évident pour vous de passer d’un registre à un autre dans cet ouvrage que je souhaite accrocheur et plaisant.

Dans ces pages, vous trouverez un mélange qualifié de confus, d’anecdotes, de réflexions, d’histoires de personnes ou de choses. Mais je vous rassure, la lecture est aisée et supportable et, vous connaissant, je peux même avancer que la compréhension est à votre niveau, loin d’être insurmontable !
Il y a des faits au caractère marginal, bien sûr, inédits ou peu connus, des récits brefs et des récits longs, pittoresques, susceptibles de vous divertir, des narrations d’ autres vérités possible parce que ressenties et éditées après coup et des épisodes autobiographiques de « ma vie à cause des Beatles ».

Je ne veux en aucun cas vous faire sombrer dans la mélancolie. Ce sont des événements qui ont marqué, qui ont jalonné une histoire qui n’aurait pu exister sans votre soutien, votre présence fidèle, votre gentillesse et notre passion commune.

Nous avons partagé tant de très bons moments ensemble.
Alain CARDON

 

  Alain Cardon raconte ses souvenir de petit montois passionné par les Fab Four.                   

« Depuis plusieurs années déjà j’avais le désir d’écrire un livre. Pas un roman, mais un petit essai dans lequel je rassemblerai des réflexions, des récits de moments que je jugeais importants pour moi et qui témoigneraient de mon parcours jusqu’à aujourd’hui.

Je classais dans une farde les textes que j’écrivais de temps en temps. La matière s’accumulait mais il fallait que l’étincelle jaillisse, que l’opportunité se présente.

Elle s’est offerte à moi à l’occasion des 30 ans du BEATLES DAY célébrés cette année. »

                                      ————————————

Dans ce livre surprenant à plus d’un titre, vous découvrirez que l’auteur n’est pas seul dans sa tête, que le scénario du film de sa vie a été écrit en grande partie en collaboration avec les FAB FOUR

Vous saurez enfin d’où lui vient cette passion.

Vous aurez la réponse à des questions essentielles !

Vous serez confronté à l’embarras et au trouble de George parcourant la lettre de motivation d’un candidat inattendu revendiquant le titre de « 5ème Beatles » ou à l’angoisse d’un fan assistant à un terrible crash sur l’autoroute, ou encore aux cauchemars d’Ivan, l’ami de Paul.

Vous apprendrez qu’Elvis a tenté de saboter un rendez-vous important, que la perte d’un porte-plume en or a changé le cours de l’Histoire, que la douce et légendaire Flora est à l’origine de la plus fantastique histoire musicale de tous les temps, qu’une surdité temporaire a failli priver le monde de cette musique intemporelle, que les personnages présents sur la pochette de Sgt Pepper n’ont pas été invités, que le juge le plus discret et le plus recherché du pays s’est promené dans les locaux de la RTBF, que le cinquième Beatles a été désigné pour relancer l’économie de toute une région.

Et bien d’autres choses encore…

BIOGRAPHIE

Alain CARDON est né à MONS, le 16 août 1951, de nationalité belge, de père montois et de mère normande,

Etudes primaires et secondaires à l’Athénée Royal de MONS et humanités en section « préparatoire architecture » de l’Académie des Beaux-Arts de MONS .

Carrière professionnelle : d’octobre 1970 à octobre 2012 au Tribunal de Première Instance de MONS (section correctionnelle)..

Organisateur bénévole, depuis 1970.

Organisation de revues artistiques, de ciné-club, de disco-forum, festival de marionnettes, foires aux artisans, feux de la St Jean.

Créateur du Festival international du court métrage de MONS (1976 – 2000), membre de jurys internationaux, collaborateur de presse, animateur au sein de plusieurs radio locales, co-fondateur du BEATLES DAY, attaché au vrai folklore de sa Ville, participant en tant qu’hallebardier à la Procession du Car d’Or, réalisateur de films S.8mm, gluographe, création de collages poétiques avec expositions personnelles, organisateur de plus de cent expositions à MONS, Thémis Expo, Salon Mouligneau, membre de plusieurs comités…

 

——————————————-

 

Le BEATLES DAY a aujourd’hui 30 ans d’existence et le livre compte 30 chapitres.  

       

 

 

Alain Cardon, c’est  trente années à Mons au service d’un jour complet dédié à ses modèles, ses chéris, ses quatre chevelus de Liverpool qui ont  tant bouleversé son adolescence. Pour fêter passion et fidélité à la cause Beatles, not’ boss  a tout couché sur papier :  souvenirs,  impressions sans pression, amitiés durables,  et coups de cœur, toujours en  chorus  avec les Fab, toujours en lien avec  sa bonne ville de Mons. Des tranches de vie comme on dit, charnus d’éclats de rire et de parfums des années 60…

Guy DELHASSE

—————————————————-

Avec Alain, c’est la découverte de Boris Vian, l’accès au cinéma d’amateur (par le Festival du Film court de Mons créé par Alain), ce sont les vendredis soir chez Bernard De Worm avec Paul Postiau et d’autres copains, l’écoute de la musique pop diffusée à haut niveau dans la petite chambre mansardée du quartier Saint-Lazare à Mons. Et, enfin c’était la naissance du club de jeunes « l’Écurie », berceau où a germé le Beatles Day, avec nos réunions hebdomadaires du samedi et dimanche midi, avec les mises en scène des revues artistiques, la réalisation du court-métrage « La Longue Promenade », avec notre concert-gag des Beatles, les discos-forums avec projection de dias sur ceux-ci.A trois, beaucoup plus d’échanges, plus d’émulation, plus d’idées et de créations.Ensemble l’idée d’aller à la convention Beatles à Liverpool en août 1987 dont on avait entendu parler.Tout cela bouillonnait dans nos têtes et, chemin rentrant vers la Belgique, le projet de créer un événement Beatles similaire dans notre ville de MONS était né.Alain nous révèle dans son écrit sa perception de cette magie par le récit de certains événements qui l’ont particulièrement marqué, et ce dans son style original et plein de fantaisie, mélangeant fiction et réalité.

Guy NOIRFALISE

« C’est avec enthousiasme que j’ai suivi toutes les initiatives menée par Alain Cardon et son fidèle comité, ses amis de toujours depuis bien plus de trente ans.

Mon parcours professionnel à jalonné ses initiatives multiples dont on peut dire aujourd’hui que le Beatles Day s’affirme comme la plus prestigieuses de toutes. »

Gil DEPRETER

HELTER SKELTER DAYS

TABLE DES MATIERES

                                          REMERCIEMENTS

                                              PREFACE

                               COMMUNICATION DE SERVICE

                               J’AI UN SECRET A VOUS DIRE 

                               «  B » COMME …

                                         LES REVEILS  

                             LE HOLLANDAIS VOLANT

                             LE RENDEZ-VOUS   

                              BEI MIR BIST DU SCHOEN

                               ARE THEY DEAD ?  WE’VE JUST STARTED !

                            UN CRI D’AMOUR 

                             I WANNA BE YOUR MAN 

                             LOUIS

                            … O BRING BACK MY BONNIE TO ME… 

                              CANDIDATURE    

                            Doctor NORBERT

                            Le CHINCHILLA, le PAPILLON et le MERLE                       

                            BLACK, LE HALLEBARDIER A LUNETTES 

                            APPEL A TEMOIN 

                            PIQUE AU VIF

                            PREMIERE CONVENTION BEATLES

                      Y A-T-IL UN ELECTRICIEN DANS LA SALLE ?  

                       THE QUIET LOUISE, SŒUR DE GEORGE

                         LA STRUCTURE 

                        VISITE GUIDEE

                        THE MONS’ ROOFTOP CONCERT 

                           LE FANTOME DE LA CHAUSSEE BRUNEHAULT

                           RIBECOURT, LA VOIX ROYALE

                         SORRY, I STOLE THE BEATLES FROM MONS 

                           MONS 2015 et Projet « McCartney »

                          LE MOUTON A CINQ PATTES   

                           PLAN DE VOLS           

 

 

Login to your account

Can't remember your Password ?

Register for this site!